French Dutch English Spanish
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Vos idées pour améliorer la pêche et les parcours. L’ASBL se réserve tous les droits de suites utiles, ou de censures.

SUJET : carte no kill

carte no kill il y a 3 semaines 4 jours #13709

  • Staff Team
  • Portrait de Staff Team
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 5105
  • Remerciements reçus 2290
  • Karma: 7
Bonjour cher Thierry,

Merci pour votre réponse au sujet.
Je vais poser quelques commentaires à sa suite, en reprenant quelques extraits de votre développement.
Le pêcheur qui paye ses 100€ et prends ses 4 à 5 truites par session et 40 sur l'année, a vite rentabilisé son investissement. La truite de qualité dans le commerce se négocie certainement à plus de 20€ le kg.
Il paye 100€ et peut manger du poisson à vraiment pas cher.
Commentaire: les captures sont limitées à 2 truites par jour et 20 par an.
De l'autre côté, il y a moi, pêcheur nokilliste, qui fait attention aux poissons.
Les 100€ permettent des entretiens, mais aussi du payer les poissons de ceux qui prélèvent.
Pour être équitable, il serait largement plus juste que celui qui ne prélève rien paye moins.
Une cotisation de 50€ me semblerait plus appropriée.
A contrario, le pêcheur qui prélève devrait par exemple payer 125€.
Commentaire: Ceci n'est pas dénué de bon sens, cela rejoint quelques autres réponses. Toutefois, une réalité à prendre en compte- le montant pour une carte de pêche est plafonné à 100€ ( contrainte officielle).

Réflexion personnelle:
L'idée d'une modulation des formules de cartes avait été en son temps étudiée.
Ses principes examinés par le comité:
  • Une carte de base à tarification réduite mais avec quota limité à X* truites annuelles. Cette carte de base serait calculée pour tendre à permettre d'assurer les charges de gestion hors achat truites
  • Une carte de prélèvement additionnelle - ou un système de bracelets de captures- proposée à "coût vérité" et qui permettrait à ceux qui veulent prélever d'avantage d'en assumer la charge.
Ce beau principe est avait été modéré selon quatre réalités contextuelles:
  • x* truites annuelles- sachant que nous bénéficions de quelques lots de truites fournis par le Fonds Piscicole - subsides-, ce quota doit être envisagé sérieusement pour ne pas "flouer" les pêcheurs dans leurs droits légitimes- sic les subsides publics sont financés par les pêcheurs - permis de pêche de Wallonie.... Il est donc logique que ce quota serait à déterminer "scientifiquement" sur base de savants calculs et à renfort de sciences statistiques....
  • Complexité de mise en oeuvre du système de bracelets de captures- logistique et développements dans les points de délivrances
  • Difficultés de contrôles et risques de fraudes réels
  • In fine ce système, s'il devrait être sanctionné favorablement après moult analyses et travaux préparatoires, serait limité aux seuls "parcours centraux. L'extension du principe au parcours conventionnés avec la Donation Royale est aléatoire et/ou très complexe.

Nous appliquons un brainstorming continu au comité. Notre volonté est de perfectionner régulièrement nos environnements et nos stratégies appliquées, pour tendre à d'avantage de pertinences étudiées pour la gestion interne entendue au sens le plus large. J'ajouterai : dans l'intérêt bien compris de nos pêcheurs et de la conservation - valorisation de notre beau patrimoine halieutique dans toutes ses spécificités particulières et remarquables.

Merci à tous pour vos contributions à cet objectif.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.067 secondes